Pages

lundi

Interets de l'urine au jardin

Intérêts de l'urine au jardin 😊😊


L'urine contient une bonne quantité de nutriments indispensables à la croissance des plantes. Dans un litre d'urine classique on trouve en effet, 6 g d'azote, élément essentiel à la croissance du feuillage, 1g de phosphore et 2 g de potassium, éléments qui favorisent les fleurs et la fructification. Partant de ce constat, l'urine peut effectivement constituer un excellent engrais naturel au jardin. En se penchant sur le côté écologique de la chose,

on constate que grâce à ce procédé, les économies d'eau potable partant avec chaque chasse d'eau sont conséquentes et qu'au passage, on évite son retraitement.
Une personne produit en moyenne 1,5 l. d'urine par jour ce qui correspond à une surface de jardin fertilisé de 2,5m².
En association dans le sols avec des amendements organiques (compost, fumier décomposé...) qui vont favoriser sa minéralisation, l'urine constitue un excellent engrais, tout aussi efficace que la corne broyée ou le sang séché.

L'urine peut être stockée à température ambiante, par exemple dans des bidons pendant 4 semaines, le temps d'en obtenir une quantité suffisante pour l'utiliser au jardin. 

Comment utiliser l'urine au jardin ?




Avant la culture

L'urine peut être utilisée à raison de 1,5 l/m² deux semaines avant la plantation des cultures sur un sol humide et amendé de compost. Elle aura ainsi le temps de se minéraliser avant la plantation. 

Pendant la culture

Le dosage dépendra des besoins de chaque plante. L'urine est généralement diluée à 20% dans de l'eau avant son utilisation. Les salades et tous les légumes peu gourmands se contenteront de 1,5 l d'urine par m² alors que les tomates, melons et autres plantes gourmandes seront arrosées avec 4 à 5 l/m². Ces valeurs s'étendent sur toute la saison de culture en 4 à 6 applications, en patientant 2 semaines entre chaque apport. Notez que les apports en urine doivent être stoppés 4 semaines avant la récolte. 

Freins liés à l'utilisation de l'urine au jardin


Évidemment, l'utilisation de l'urine sur des cultures destinées à être mangées peut en faire frémir plus d'un et pourtant ! L’urine est un liquide stérile très sain si elle n'est pas mêlée aux excréments, il ne faut donc pas avoir peur de l'utiliser au jardin.

Les éventuels résidus médicamenteux ou d'hormones (pilule, produits de traitements de la ménopause etc...) seront éliminés au bout d'une période de stockage de 3 semaines à un mois. De même pour le sel contenu dans les urines, cependant, il est conseillé pour la santé de limiter au maximum sa consommation de sel ; Ainsi votre urine sera bien moins chargée et vous obtiendrez des bénéfices sur votre santé.

Autre frein légitime : les odeurs. Si l'urine est utilisée sur un sol riche en matière organique et donc regorgeant de vie, l'odeur disparaîtra très rapidement. Il est conseillé de fertiliser votre sol avec l'urine le soir après un arrosage, les odeurs seront ainsi limitées.


Si vous avez aimé cet article et aimeriez recevoir les articles dans votre boite email, Souscrire à « Brigode plus simple par Email » en cliquant sur le lien.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire