Pages

mardi

Neige dans le jardin et alors ...


Il a bien neigé et le froid est annoncé pour quelques jours.

Cerisier ce matin à Brigode
Que faire et ne pas faire au jardin ?
  •             Ne piétinez pas la pelouse : les marques de vos pas resteraient visibles plusieurs semaines après le dégel
  •            Ce qui ne craint rien : les plantes vivaces, les graminées et le arbustes à feuilles caducs sont protégés par la couche neigeuse
  •            Secouez les branches des conifères, bambous et jeunes arbres afin de limiter les risques de casse
  •            Enlevez le surplus sur les arbustes taillés en boule (topiaires de buis, lavande, conifères nains...) : la neige « ouvre » la boule ; les branches risquent de rompre
  •            Otez la neige qui s'accumule sur les persistants, comme les troènes, lauriers-cerise, aucuba, loropetalum, choisya, photinas, ... Elle risque d'occasionner des brûlures sur les feuilles
  •            Pensez aux oiseaux en fournissant graines, miettes et pins de graisses
  •            Pensez aussi  à votre postier qui doit accéder à votre boite à lettres. Évitez lui de glisser et épandez après déneigement du sable (pas du sel qui risque de brûler les abords végétaux) (* que dit la loi)


Rassurez vous aussi !

Un dicton prétend « neige de janvier vaut du fumier ». Ce constat empirique est plein de bon sens. Dans leur chute,
les flocons de neige se chargent d'azote atmosphérique, libéré dans le sol au moment de la fonte, enrichissant ainsi la terre. Tout bénéfice pour vos cultures !
De même, elle accélère la décomposition de votre tas de compost (nous en reparlerons plus tard)
Par ailleurs, le froid et la neige détruit une partie des parasites (œufs, larves et moisissures) … ça de moins cet été

Et puis si il y a dégâts

Si vous pensez que certains végétaux ont gelé, attendez le printemps pour qu’ils se remettent et pouvoir prendre une décision en toute sérénité.


(*) Que dit la Loi :


Les riverains doivent, pour leur part, prendre des précautions en cas de verglas ou de neige devant leur porte afin d’éviter qu’un tiers passant ne chute. De même en cas de neige abondante, les habitants doivent eux-même déneiger devant chez eux pour permettre le passage des piétons. En règle générale, ils doivent :
  • racler et balayer leur partie de trottoir ou de chaussée au droit de leur propriété,
  • et jeter du sable ou du sel afin d’éviter la formation de verglas. Ceci concerne le propriétaire comme le locataire ou l’usufruitier. Le maire a d’ailleurs le pouvoir de prescrire aux riverains des voies publiques en agglomération de balayer et d’enlever le verglas chacun devant chez soi.
Cette obligation comporte :
  • le raclage et le balayage des banquettes et des trottoirs ou, à défaut, d’un espace d’une largeur déterminée (en général 1,50 mètre correspondant au passage de piétons) à partir du mur ou de la clôture de la propriété.
  • la mise en tas des produits de ce balayage de façon à faciliter l’enlèvement et à ne pas nuire à l’écoulement des eaux au niveau des bouches d’égout et des caniveaux. 




Si vous avez aimé cet article et aimeriez recevoir les articles dans votre boite email, Souscrire à « Brigode plus simple par Email » en cliquant sur le lien.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire